Inde

Second pays producteur de thé, l’Inde compte trois principales régions de production, très différents les uns des autres. D'une part, parce que d'une région à l'autre, les conditions climatiques et le relief sont très variables : régions de montagnes, de plateaux ou de plaines ; d'autre part, parce que les plantations ne sont pas toutes constituées des mêmes types de théiers : camellia assamica en Assam, camellia sinensis dans le sud de l'Inde, présence des deux variétés dans les jardins de Darjeeling, hybridation, etc.

  • Inde - Assam
    Grand classique, cul tivédans le nord-est de l’Inde situé entre le Bangladesh, la Birmanie, le Bhoutan et la Chine. C'est la région la plus productrice de thé au monde. D’avril à septembre la mousson donne à la vallée d’Assam les caractéristiques d’une grande serre...
  • Inde - Darjeeling
    Les Darjeeling font partis des thés les plus prestigieux au monde. Leurs saveurs et leurs parfums varient d'une récolte et d'un jardin à l'autre. La plus prestigieuse des récoltes étant celle de printemps, dont les thés sont surnommés les "Champagnes du thé".
  • Inde - Nilgiri
    La région de Nilgiri - Montagnes(giri) bleues(Nil) est situé dans le sud de l'Inde. C'est une zone assez montagneuse avec des sommets culminant à 2600m. Le thé est une culture importante des Nilgiris où il est cultivé entre 1 000 et 2 500 mètres.